Le Superéthanol E85 pourrait vous faire économiser beaucoup d’argent ! Comment rouler au E85 ?

L’éthanol E85 connait un grand succès en raison de son prix très attractif.

Le superéthanol E85 ou bioéthanol connait un franc succès. Il séduit de plus en plus de Français pour ses nombreux atouts, notamment pour son coût financier. En 2018, ses ventes ont bondi de 55%.

 

Avec un prix à 0,70 euros le litre, ce carburant bat tous ses concurrents. C’est plus de deux fois moins chers que le Sans Plomb 98 (E5) qui est à 1,5 euro le litre et que le gazole qui est à 1,4 euro le litre (données du 31 janvier 2019). Un écart significatif qui se doit en partie grâce à sa faible taxation. En effet, le superéthanol est soumi à six fois moins de taxes que le gazole par exemple : 12 centimes contre 60 centimes.

 

Ce carburant est un alcool agricole fabriqué à base de betteraves à sucre et de céréales (maïs et blé) produits en France. C’est ce qu’on appelle le bioéthanol, qui est présent à hauteur de 65% – 95% dans le superéthanol. Est rajouté à cela de l’essence sans plomb 95.

Toutefois, ce mélange entraine une surconsommation de carburant comprise entre 20 et 30%. Mais grâce à son prix très avantageux, il est possible d’effectuer une centaine d’euros d’économie par an selon 60 millions de consommateurs.  Par exemple, sur 10 000 kilomètres parcourus en un an, les utilisateurs d’essence dépensent en moyenne 1 050 euros contre 612 euros pour les adeptes du superéthanol. Sur Bordeaux – Bruges, on trouve le E85 à 0,55  € / l.

 

Comment en profiter ?

Pour profiter de ce carburant au prix défiant toute concurrence, deux solutions s’offrent à vous.

Vous pouvez reprogrammer le calculateur moteur,simple, invisible, et très précis, A partir de 500 € chez Canton-Tech. Sur Bordeaux et Perpignan.

Nous vendons des fichiers E85. ( Vous devez avoir du matériel pour lire et écrire les calculateurs ).

Autrement, il faut se procurer une voiture flexfuel pour profiter de ce carburant. Cependant, les offres se font rares. C’est pourquoi il serait judicieux de repérer des véhicules d’occasion. Il y en aurait près de 32 000 sur le marché.  Deux tiers seraient des Renault et des Dacia.

 

Où en trouver ?

Pour s’approvisionner en E85, encore faut-il qu’il y ait des stations-services adaptées à proximité des consommateurs. D’après les professionnels de la filière, il y aurait du superéthanol dans 1 106 stations-service fin 2018. Bien que ce chiffre augmente d’année en année, il ne représente que 10% sur l’ensemble des stations-service.

 

Bon pour l’environnement ?

Sur le plan environnemental, le E85 a un atout majeur. En effet, son utilisation permettrait de diviser par deux les émissions de CO2. Pour rappel, c’est le principal gaz contribuant au réchauffement climatique de la planète.

Par ailleurs, « le bénéfice environnemental est même considérable en ce qui concerne les rejets d’oxydes d’azote (-29 à -35 %) et de particules fines (-90 %) dans l’atmosphère » rapporte le magazine Capital.

 

Cependant, en raison de son mode de fabrication, de grandes cultures intensives ont lieu en France. Cette pratique a un lourd impact sur l’environnement. Des surfaces sont par conséquent utilisées pour la production de ce biocarburant alors qu’elles pourraient servir à l’alimentation. Au total 300 000 ha sont utilisés pour ces cultures, ce qui représente 1% de la surface agricole utile française indique le magazine L’Argus.

Written by jecdu33

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *